Paroisse Saint-Paul et Sainte-Croix

Quartiers de Celleneuve et la Paillade

Diocèse de Montpellier

Accueil > Prier et Textes à méditer > Homélies du Père Cathala > Rassembler

Rassembler

21 août 2022, par Laurie

Is 66, 18-21 21°C 21.08.22 St Tho. Mpl

Rassembler ! Tout le monde veut rassembler ! Mais en général, c’est autour de sa petite personne, autour de sa ligne politique, autour de ses convictions. Rassembler, c’est le grand dessein du Seigneur. C’est le sens de la fin du Livre d’Isaïe, notre première lecture de ce jour. « Rassembler dans l’unité les enfants de Dieu dispersés », comme l’écrira Jean. ( chapitre 11, verset 52 ) De quoi s’agit-il ? D’un retour des autres vers moi ? N’est-ce pas plutôt la construction d’une heureuse unité dans la différence ? Non une simple tolérance un peu condescendante ou un relativisme simpliste ; ni syncrétisme ni uniformité, mais une rencontre dans laquelle tous acceptent de ne pas être les seuls à chercher l’ultime vérité. En ces temps de crispations identitaires où les questions liturgiques ne sont qu’un paravent et un symptôme, il est bon d’écouter ce formidable moment d’ouverture que fut le Concile Vatican II. Permettez quelques citations très subjectives.

Tout d’abord, à propos de la relation de l’Église au monde  :

«  Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ… » Le Concile « offre au genre humain la collaboration sincère de l’Église pour l’instauration d’une fraternité universelle…  » ( GS 1 ; 2§2 )

Ensuite, à propos de l’œcuménisme et de l’unité des chrétiens :

Le Concile « exhorte tous les fidèles catholiques à reconnaître les signes des temps et à prendre une part active à l’effort œcuménique. » Et les pères du Concile ajoutent : « L’Église, au cours de son pèlerinage, est appelée par le Christ à cette réforme permanente dont elle a perpétuellement besoin … » ( DOE 4 ; 6 )

Enfin, à propos de nos frères juifs et des autres religions  :

« Selon l’Apôtre ( Paul ), les juifs restent encore, à cause de leurs pères, très chers à Dieu, dont les dons et l’appel sont sans repentance… » « l’Église catholique ne rejette rien de ce qui est vrai dans ( les) religions ( non chrétiennes.) Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui, quoiqu’elles diffèrent en beaucoup de points de ce qu’elle-même tient et propose, cependant apportent souvent un rayon de la vérité qui illumine tous les hommes » ( RNC 4§4 ; 2§2 ; )

Seigneur, donne à ton Église le sens du rassemblement et de l’unité véritable et convertis-la toujours plus à la liberté de ton Évangile.